Quand changer des amortisseurs ?

Les amortisseurs font partie des pièces mécaniques qui garantissent la fiabilité de votre voiture sur la route.

En effet, en absorbant l’effet ressort des suspensions, ils permettent que votre véhicule tienne bien la route dans les virages et lors du freinage.

Par ailleurs, ils permettent de maintenir la distance entre le bas de caisse et le sol, même lorsque vous passez sur un dos d’âne.

En général, il est recommandé de les changer tous les 80 000 km en moyenne, mais, en fonction de votre conduite et de l’usure de votre voiture, ce délai pourra être allongé ou raccourci.

Quels sont les différents types de suspensions ?

Les amortisseurs font partie du système de suspension de la voiture.

Il en existe plusieurs types, mais le plus commun sur les voitures modernes est la combinaison d’amortisseurs et de jambe de force.

Pour les amortisseurs, ce sont en général des pistons couplés à du liquide huileux ou à du gaz qui permettent l’amorti du ressort de suspension.

Ils absorbent ainsi l’énergie des mouvements latéraux et verticaux de la voiture, causés par le passage sur des dos d’âne, dans des creux ou dans des virages serrés par exemple.

Les amortisseurs sont énormément sollicités lors de la conduite, ce qui les amène à s’user.

Ainsi, inexorablement, vous aurez à les changer au bout d’un certain laps de temps.

À quel moment changer ses amortisseurs ?

Il est recommandé de les remplacer tous les 80 000 km et de les faire vérifier une fois par an, à chaque vidange par exemple, afin de s’assurer qu’ils sont en bon état.

Cependant, en fonction de votre conduite et des routes que vous empruntez, les amortisseurs s’abimeront plus ou moins vite.

Par exemple, si vous empruntez quotidiennement des routes sinueuses ou des chemins de terre, ils seront plus sollicités et plus rapidement défectueux.

Si vous avez l’habitude de conduire de manière sportive, vous abimerez aussi plus vite l’ensemble de vos pièces mécaniques, les amortisseurs aussi.

En général, il est facile de repérer des amortisseurs HS.

En effet, le gaz ou le liquide commencera à fuir.

Vous pourrez observer ce phénomène sur le côté ou le dessus de l’amortisseur.

D’autres signes sont à connaitre, dès que vous en constatez un de la liste qui suit, faites vérifier vos suspensions par un professionnel :

  • Vous entendez un bruit de claquement, notamment dans la suspension arrière.

  • Le véhicule est plus bas que d’habitude ou alors il est plus bas d’un côté que de l’autre.

  • Le train arrière de la voiture chasse dans les virages, la tenue de route n’est plus optimale.

  • Sur les routes avec un relief chaotique, la voiture rebondit beaucoup.

  • Sur des routes normales, vous ressentez les dos d’âne et les nids de poule.

  • La distance de freinage est allongée.

  • Les pneus s’usent plus rapidement que d’habitude.

Pour rappel, les amortisseurs garantissent votre sécurité. N’attendez pas pour les faire vérifier.

Pourquoi faire vérifier ses amortisseurs par un professionnel ?

Certains signes sont faciles à repérer, mais d’autres le sont moins.

Pour cette raison, il est recommandé de se rendre chez un mécanicien.

Effectivement, il pourra réaliser une révision de votre véhicule et voir l’usure globale du système de suspensions.

Par exemple, certaines pièces usées vont en abimer d’autres de manière prématurée.

La tige d’amortisseur pourra être oxydée et abimer le joint d’étanchéité.

Ceci provoquera une fuite qui abimerait de manière définitive l’amortisseur.

Un mécanicien pourra avoir une vision globale de votre voiture et des travaux à effectuer.

Qu’est-ce que je risque si je roule avec des suspensions HS ?

Il est dangereux de rouler avec des amortisseurs défectueux.

Effectivement, la conduite dans votre voiture sera moins confortable et, en plus, vous ne serez plus en sécurité.

L’entretien de votre voiture vous rend responsable vis-à-vis des autres automobilistes que vous pouvez mettre en danger à cause d’un défaut d’entretien.

Sans amortisseurs en état, votre voiture ne tient plus la route, elle peut chasser dans les virages, ce qui peut aller jusqu’à provoquer une sortie de route, notamment en cas de pluie.

Par ailleurs, le freinage est réduit, ce qui rend votre véhicule dangereux, car vous ne pourrez plus réaliser de freinage d’urgence.

Enfin, sachez qu’une voiture ayant les amortisseurs hors d’usage ne passe pas le contrôle technique.

Comment changer des amortisseurs ?

Pour ceux qui se posent la question de changer eux-mêmes leurs amortisseurs, sachez que c’est une opération délicate qui nécessite un véritable savoir-faire.

En effet, sur le train avant, il faudra compresser les ressorts et pour cela utiliser un outil spécifique.

Si cette étape n’est pas réalisée correctement, la voiture risque de s’endommager.

Pour changer des amortisseurs avant, il faut surélever la voiture (elle ne repose alors que sur le train arrière).

Il faudra ensuite démonter la barre stabilisatrice puis la jambe de suspension.

Ensuite, il s’agit de dévisser les boulons de la coupelle d’amortisseurs en prenant bien garde de ne pas dévisser le boulon central du ressort, ce qui pourrait être très dangereux pour vous et la carrosserie.

Vous avez alors en face de vous l’ensemble des pièces séparées de la voiture : amortisseur, coupelle d’amortisseur et coupelle.

Vous devrez alors séparer les ressorts du reste, grâce à un outil spécial appelé compresseur de ressorts.

Ici aussi, il faut être extrêmement vigilant pour ne pas se blesser.

Vous devrez peut-être changer les roulements ou les caoutchoucs des coupelles de suspension, dans le cas où ils soient usés ou fissurés. Un ressort rouillé devra être remplacé (ils se changent toujours par deux).

Une fois que vous aurez vérifié l’état des amortisseurs et des coupelles, vous pourrez les replacer ou installer les neufs.

Replacez le tout dans l’emplacement dédié aux suspensions.